Les huiles végétales de massage

Article publié le 12 novembre, 2018

De nombreux massages bien-être nécessitent l’utilisation d’une huile végétale. Il en existe tellement qu’il est important d’avoir quelques notions pour les choisir.

En premier lieu, qu’est-ce qu’une huile végétale ?
Une huile végétale provient des graines, noix ou fruits d’une plante qui contiennent des lipides. Un exemple bien connu est l’olive qui lorsqu’elle est pressée libère son huile : l’huile d’olive. Une huile végétale est composée en majorité d’acide gras (lipides) et d’une petite partie d’insaponifiables. Les insaponifiables regroupent des vitamines, des anti-oxydants, des phytostérols… Les insaponifiables sont de précieux produits actifs qui vont orienter notre choix sur l’huile la plus adaptée à notre situation.

Attention il ne faut pas confondre une huile végétale avec une huile minérale. Les huiles minérales sont issues de la distillation de la houille, du pétrole, du schiste. Pour exemple on peut citer la paraffine.

Il faut aussi distinguer une huile végétale d’un macérat huileux. Un macérat huileux est une huile végétale dans laquelle on fait macérer une plante médicinale. Il en existe de nombreux, les plus connus sont les macérats d’arnica, de calendula, de millepertuis.

Maintenant que l’on sait repérer une huile végétale, il faut se poser la question de sa qualité. Malheureusement il n’est pas évident de s’y retrouver entre toutes les étiquettes. Il faut savoir que pour améliorer les rendements, les industries peuvent utiliser certains procédés qui modifient la composition de l’huile obtenue en leur faisant perdre leurs bonnes propriétés. Ainsi, les huiles risquent d’être extraites par chauffage, solvant, raffinage chimique.

Donc en simplifiant, une huile végétale qui aura encore tous ses bienfaits, sera une huile vierge de première pression à froid et si possible bio.

Nous avons ainsi choisi une huile végétale de qualité mais parmi les dizaines qui existent, lesquelles sont les plus adaptées pour le massage ?

Pour cela il faut se poser la question de l’action que l’on veut obtenir :
-anti-inflammatoire : calophylle, macérat d’arnica et de calendula
-cicatrisante : calophylle
-hydratante : argan, jojoba, noyaux d’abricots
-anti-ride, antiparasitaire, relaxante…

Et également en fonction de la période de notre vie :
-grossesse : calophylle et rose musquée pour l’hydratation, germe de blé pour l’apport en oméga 3
-adolescence : jojoba contre l’acné
-senior : onagre, rose musquée, jojoba, germe de blé pour ralentir le vieillissement cutané.

A La case zen située dans le Var, une de mes huiles végétales favorites est l’huile de noyaux d’abricots. Elle est riche en oméga 6 et 9, en provitamine A, en vitamine E et en phytostérols anti-oxydant. Elle est hydratante, pénétrante, nourrissante et donne bonne mine. Et en plus d’être un atout lorsque je réalise un massage bien-être, elle est un démaquillant à tout épreuve.